– Art. 16 – Ne cherchez plus !!

Ne cherchez plus !…

Dans le Dossier de Demande d’Autorisation d’Exploiter déposé par la SAS SAINT-LOUIS ENERGIES,

comme nous, vous cherchiez à identifier les intrants inconnus ??

Et bien ne cherchez plus !…

 

Au soir du 09 avril dernier à l’occasion des Assises de la méthanisation en Nord-Isère,

Monsieur NOCODIE (Rhônalpénergie Environnement) nous disait ceci : 

 

 » …. Les départements jusqu’à présent avaient la responsabilité des plans ‘’déchets’. Aujourd’hui vous avez des déchèteries, vous avez des incinérateurs, tout ça contribue à faire que le déchet ne devienne plus un problème, …/… c’est la région dans le cadre du plan ‘’climat énergie’’ qui aura la responsabilité de la maitrise des déchets donc c’est une cohérence que l’on essaie de travailler (comprenez, au travers de la méthanisation) et en plus si un agriculteur est capable de vous vendre du gaz …/… »

S’il n’avait été interrompu dans son intervention il aurait pu conclure par : « le but sera atteint… »

De plus, si vous prenez connaissance premièrement d’un article paru, il y a quelques mois, dans le ‘’Le Courrier Liberté.fr’’

et deuxièmement du contenu du site internet de l’entreprise Valterra, dans la rubrique ‘’dernière minute’’,  

la destination de ce projet est très claire.

‘’Le Courrier Liberté.fr’’

« …/… Pierre Jargot le clame haut et fort : “Il faut arrêter de regarder les agriculteurs comme des pollueurs. Nous avons plutôt un rôle de dépollueur”.

Un projet d’avenir, mais aussi d’une vie.
…/… En 2012, ils ont arrêté la filière lait pour se consacrer à l’engraissement des bovins et au projet d’une vie : un site de méthanisation.
…/… D’ici quelques semaines, ils devraient avoir des réponses concernant l’avancée de cette belle aventure humaine qui est également une belle réalisation industrielle. …/… »
Texte et Photos : Carole Muet

 

Site Valterra.fr rubrique ‘’dernière minute’’

JUILLET 2014 – Unité de méthanisation Saint-Louis Energies 
«VALTERRA Matières Organiques et le GAEC Saint-Louis, exploitation agricole bovine gérée par les associés Pierre, Carmen et Philippe JARGOT, ont constitué en début 2014 la société Saint-Louis Energies pour porter un projet de méthanisation territoriale et agricole, situé sur la commune d’Anthon (Isère).

Ce projet …/… a pour objectif de valoriser les effluents d’élevage d’exploitations agricoles locales …/… ainsi que des déchets de collectivités …/… L’unité de méthanisation sera complémentaire des plates-formes de compostage installées en partenariat avec Valterra MO depuis 2009 et 2013 sur l’exploitation.
…/… L’unité de méthanisation se veut multifonctionnelle tant pour le prétraitement des intrants (déconditionnement et hygiénisation des biodéchets, broyage, ouvrages de réception adaptés…) …/… Cette polyvalence permettra à l’unité de s’adapter au futur marché du déchet en conformité avec l’évolution de la réglementation.»

 

Les pouvoirs publics sont clairement à la recherche d’un exutoire à déchets et face à eux les deux principaux actionnaires de la SAS SAINT-LOUIS ENERGIES semblent bien disposés à leur apporter la réponse attendue.

Il ne faut pas que la quantité émise de gaz à effet de serre

soit notre unique indicateur des pollutions.

En transférant le traitement des déchets, habituellement destinés aux incinérateurs vers les unités de méthanisation, certes l’impact sur le réchauffement de la planète sera amoindri, mais combien d’hectares de terre rendrons-nous impropres à toute culture avant même que s’installe la prochaine génération d’exploitants. 

Il est bien évident que les solutions actuelles de traitement des déchets

ne sont pas idéalement satisfaisantes,

mais ne concentrons pas notre regard vers l’ultime étape

de la chaîne de consommation.

Il y a certainement beaucoup à faire en amont de celle-ci !   

 

 

 

Lire la suite