– Art. 6 – Chapitre Exploitation – Intrants

Le Dossier de Demande d’Autorisation d’Exploiter déposé auprès des services préfectoraux par la SAS SAINT-LOUIS ENERGIES, disponible à la consultation durant l’enquête publique, devait vous permettre, citoyens non initiés, de vous forger une opinion et à ce titre ne pas révéler d’inexactitudes, omissions ou insuffisances.  

Pour vous éclairer, les points ici traités seront répertoriés par chapitres (Urbanisme, Exploitation, Epandage, etc.) et rubriques (Inexactitude, Insuffisance, Omission, Infraction).

 

 

– Art. 6 – Chapitre exploitation – Rubrique Insuffisance –

71 956 tonnes, le chiffre est précis !

Il nous renseigne sur la quantité d’intrants appelés à être traités annuellement en méthanisation par la SAS SAINT-LOUIS ENERGIES.

Etonnant non !? Une société capable de nous donner le poids à la tonne près, 56, pas une de plus, pas une de moins, de ses intrants sans pouvoir apporter la moindre information sur la provenance, la nature et la répartition de 56 456 d’entre elles.

De l’ironie dans nos propos ? Une pointe seulement parce que le chapitre épandage est encore plus riche en ‘’ …données qui datent… ‘’ comme l’avait reconnu Madame Mélanie JANTON, de la société VALTERRA-matières-organiques, lors de la réunion publique du 21 janvier dernier.

Alors pour l’aider dans la mise à jour du Dossier de Demande d’Autorisation d’Exploiter et en commençant par les actionnaires du projet, nous lui indiquons qu’il n’est plus nécessaire de comptabiliser les effluents issus de l’activité de la SCEA DE MOIFONDS.    

Moifonds Ferme

Moifonds - Etables

 

 

 

Cette immense exploitation à l’activité orientée vers l’engraissement de jeunes bovins n’est plus qu’un terrain de jeu pour pelles mécaniques et ses bâtiments réduits à l’état de gravas. 

 

 

Gaec - Vue d'ensemble A

Gaec - Vue d'ensemble E Nord

 

 

Conclusion :      Comment peut-on s’estimer crédible et demander à une autorité et ses représentants, de statuer sur une demande d’autorisation d’exploitation lorsque l’on conclue une réunion publique par : ‘’… évidemment on a des mises à jour à faire… ‘’ ?   

(Madame Mélanie JANTON, 21 janvier 2015 – Enregistrement à l’appui)

A demain pour un nouvel article assorti d’un document vidéo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *