Notre philo !

Bonjour,

Vous prendrez ici connaissance de réflexions et informations qui ont pour but essentiel d’attirer l’attention et éveiller les consciences sur des intentions ou réalisations jugées préjudiciables à notre environnement.

(Définition du dictionnaire Larousse — Environnement : Ensemble des éléments objectifs (qualité de l’air, bruit, etc.) et subjectifs (beauté d’un paysage, qualité d’un site, etc.) constituant le cadre de vie d’un individu.)

L’A.D.E.N.I. (Association de Défense Environnementale du Nord-Isère) n’a pas pour objectif de s’opposer aux traductions locales du développement sociétal, ou encore aux conversions économiques et énergétiques qui l’accompagnent, mais de veiller à ce que leurs mises en œuvre le soient dans le respect de notre environnement.

Nous vous remercions pour cette visite et si notre initiative fait écho à vos préoccupations n’hésitez pas à nous rejoindre.

L’ensemble des démarches nécessaires au fonctionnement et la réalisation des actions de l’association n’aura d’autre financement que le recueil de vos cotisations de membres  »adhérents » ou  »bienfaiteurs ».    

 

Au plaisir de faire votre connaissance et peut être de vous compter parmi nous,

A très bientôt….

2 réponses à “Notre philo !

  1. Bonjour,

    Je ne pourrais hélas pas être présente le 14 juin prochain. Si vous avez besoin de supports en bois vous permettant de confectionner pancartes ou banderoles, n’hésitez pas à me le faire savoir (tel. 0612332682).

    Je reste disponible et volontaire pour toute actions à venir.

    Cordialement.
    Françoise

  2. Je voudrais revenir sur plusieurs points dans les allégations faites par differents contributeurs, sans se prononcer sur l’usine et ses proportions.

    Pour exploiter une usine de méthanisation,une production d’éléctricité via des panneaux photovoltaïques ou autres activités annexes, il s’agit d’une obligation de créer une société commerciale, toutes activités générant des revenus supérieurs à un seuil donné de l’activité agricole est concerné par cette reglementation.

    Autre point, concernant l’odeur noséabonde, je pense qu’il y a une quiproquo entre le compostage et la méthanisation, pour la méthanisation, il s’agit d’une fermentation dans un milieu confiné, contrairement au compostage en plein air.

    Ah les pesticides… chacun d’entre nous utilise, ou a utilisé des pesticides, commencez par lire la définition:
    « Le terme pesticide comprend non seulement les substances « phytosanitaires » ou « phytopharmaceutiques », mais aussi les produits zoosanitaires, les produits de traitements conservateurs du bois, et de nombreux pesticides à usage domestique : shampoing antipoux, boules antimites, poudres anti-fourmis, bombes insecticides contre les mouches, mites ou moustiques, colliers antipuces, diffuseurs intérieurs de pesticides,traitements des cuirs d’ameublements etc. »
    Donc par conséquents chacuns d’entre nous polluons à notre échelle, prenons nos responsablités à bras le corps avant d’incriminer une activité.
    Car quand les industriels polluent nos sols au motifs qu’ils sont créateurs d’emplois, personnes ne s’en soucis.

    Les boues d’épurations, on est bien content qu’elles soient épandues sur les terres agricoles, on parle de pollution par le digestat, or personnes se pose la question, si les boues de STEP, sont inoffensives, certes l’eau est recyclée à 99% mais que contient les 1% qui reste, métaux lourds, antibiotique, hormones…Aucunes analyses complètes sont fournies lors des factures d’eau?
    La solution la plus écologique serait des les brûler, mais le coût financier serait exhorbitant, et nous citoyens ne serions pas prêt à voir exploser notre facture assainissement.

    J’espère avoir été le plus explicites possibles sans prendre partie ni des uns, ni des autres.
    ps: désolé si je n’ai pas posté au bon endroit
    François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *