Qui sommes nous ?

L’ ADENI

Créée en juillet 2015, l’ADENI (Association de Défense Environnementale du Nord-Isère) a pour mission d’alerter les parties prenantes politiques, économiques et écologiques ainsi que le grand public sur des projets et réalisations industrielles potentiellement préjudiciables à l’environnement.

L’ADENI appréhende les questions environnementales sous une double perspective :

  • la prise en compte de facteurs objectifs tels qualité de l’air, pollution des sols et de l’eau, odeurs, bruits, offre d’infrastructures, de transport…
  • l’analyse d’éléments subjectifs : beauté d’un paysage, qualité du cadre vie, de voisinage, d’ambiance…

Depuis sa création, l’ADENI a concentré toute son énergie sur la défense de la qualité de vie, du patrimoine et des intérêts des habitants d’Anthon, de Chavanoz et de Villette d’Anthon menacés par un projet de création d’une unité de méthanisation industrielle à Anthon et empoisonnés par les odeurs nauséabondes émanant des plateformes de compostage gérées par le Gaec Saint-Louis et par son actionnaire, l’industriel Valterra Matières Organiques.

L’ADENI n’a pas pour objectif de s’opposer par principe aux programmes et projets locaux de développement sociétal, ou encore aux conversions économiques et énergétiques mais de veiller à ce que leur mise en œuvre observe strictement les dispositions législatives et règlementaires relatives à l’environnement et à la protection des personnes.

Sans nul doute, l’ADENI est favorable au développement en zone rurale d’unités de méthanisation agricoles vertueuses, car elles ont toute leur place dans le mix énergétique des prochaines années. Certes, un ensemble de points de vigilance doivent être observés, en particulier :

  • la zone d’implantation
  • la provenance des déchets
  • l’équilibre entre les finalités environnementales, énergétiques et agricoles
  • le dimensionnement des installations devant être adapté au territoire et aux infrastructures
  • la qualité et la destination des digestats
  • l’usage du méthane obtenu
  • la nature et la composition de l’actionnariat des porteurs du projet

L’ADENI prône enfin une approche rationnelle et globale des projets d’investissement en prenant en compte les activités amont ou aval telles que la production de compost, l’élevage ou l’engraissement de bovins, la vente d’énergie…